< Voir le numéro actuel

Volume 10 numéro 1 (2013)

L'infirmière clinicienne

Article de réflexion

Le traitement pharmacologique de la maladie d'Alzheimer : une responsabilité morale influençant la qualité de vie et le fardeau des aidants.

Sophie Éthier, Anne-Marie Boire-Lavigne et Suzanne Garon

Cet article de réflexion vise à mettre en lumière que l’engagement des aidants dans le traitement anticholinestérasiques et antiglutamatergique de leur proche atteint d’Alzheimer est une responsabilité morale qui ne peut être envisagée que par le biais d’évaluation de l’efficacité d’un médicament. L’article est présenté en quatre parties. Premièrement, il expose les résultats d’études sur les effets positifs du traitement. Nous verrons qu’il procure des gains aux plans cognitif, fonctionnel et comportemental pour les personnes atteintes. En outre, les aidants consacrent moins de temps aux soins de leur proche et ce dernier peut être maintenu plus longtemps à domicile avant d’être hébergé. Ce qui nous amène, deuxièmement, à examiner les conséquences dans la vie quotidienne des aidants. Nous constaterons qu’il n’est pas démontré que le fardeau et la qualité de vie en sont améliorés.  Troisièmement, conséquemment, nous développons une réflexion sur les raisons susceptibles d’expliquer en quoi les traitements pharmacologiques ne constituent pas une panacée pour les aidants. Pour ce faire, nous exposerons comment leur rôle à l’égard du traitement est complexifié par les enjeux éthiques et relationnels qu’il implique. Cette réflexion nous conduit, enfin, à postuler que l’engagement des aidants dans le traitement est une responsabilité morale qui implique davantage qu’un rôle d’accompagnement de la prise de médication. En conclusion, nous nous arrêtons sur la nécessité que les pratiques infirmières s’arriment à la complexité du rôle exigé aux aidants et qu’elles tiennent compte des enjeux éthiques et relationnels sous-jacents pour mieux soutenir les familles touchées par la maladie d’Alzheimer.

Mots-clés : traitement pharmacologique, Alzheimer, responsabilité morale, enjeux éthiques, fardeau, qualité de vie

Lien vers l'article (PDF) >

Article de recherche

Les préoccupations des infirmières et infirmiers d'Info-Santé lors de la pandémie de la grille H1N1 : une lecture éthique. Étude exploratoire

Lise Renaud, Monique Caron-Bouchard et Cécile Rousseau

Lors de la pandémie de grippe H1N1, le gouvernement a mis en place divers services d’aide pour informer la population et soutenir les services de santé. Au nombre de ceux-ci figurait un service existant, Info-Santé, dont les infirmières et infirmiers recevaient les appels de la population. Ces intervenants ont rencontré des difficultés particulières puisque les directives gouvernementales et institutionnelles liées à leur intervention téléphonique étaient parfois en contradiction avec leurs valeurs personnelles et leur mandat professionnel. Cet article s’intéresse aux dilemmes éthiques auxquels ils ont été confrontés durant cette période. L’analyse des propos recueillis lors de deux groupes de discussion, l’un auprès de gestionnaires d’Info-Santé et l’autre auprès des infirmières et infirmiers d’Info-Santé les 30 et 31 mars 2011, soit un an après l’évènement, permet de relever trois préoccupations éthiques ayant trait à (1) la préparation et la formation, notamment à l’égard de la dimension psychosociale (2) la relation professionnelle avec le client, particulièrement les modes inhabituels d’intervention auprès des appelants ainsi que (3) la gestion des ressources, à savoir surtout l’information émanant des médias et les directives gouvernementales. Bref, les infirmières et infirmiers ont géré la pandémie en étant soumis au code de déontologie de leur ordre professionnel, aux directives professionnelles et institutionnelles, à leurs valeurs et expériences personnelles, et enfin à l’information puisée aux diverses sources médiatiques. L’équilibre à assurer entre ces diverses composantes a constitué un défi de taille pour les infirmières et infirmiers, d’autant plus qu’il fut complexifié par le stress, la fatigue, les informations contradictoires et un soutien perçu comme insuffisant. Les résultats de l’étude suggèrent une piste peu explorée à ce jour et susceptible de guider le développement de nouvelles procédures administratives, formatives et communicatives en  situation de crise, à l’intention des infirmières, infirmiers et gestionnaires d’Info-Santé.

Mots-clés : éthique, pandémie, H1N1, Info Santé

Lien vers l'article (PDF) >

Article de recherche

Implantation d'un programme de prévention de l'hypertension artérielle auprès de travailleurs en industrie par une recherche-action

Lise Chamberland et Hélène Sylvain

Une bonne santé cardiovasculaire joue un rôle essentiel dans le maintien du bien-être des personnes. De saines habitudes de vie pourraient, à elles seules, diminuer l’impact des maladies cardiovasculaires (MCV). La présente étude, de type recherche-action a initié l'implantation d'un programme de prévention de l’hypertension artérielle en industrie, en collaboration avec les travailleurs et les gestionnaires du groupe d'usines participantes. Le devis de recherche-action a permis d’opérationnaliser le processus d’implantation tout en respectant la progression des travailleurs en industrie à travers le changement de comportement. Le modèle transthéorique (MTT) de Prochaska (1982) a été retenu comme cadre théorique de cette étude. Trois entretiens de groupe semi-dirigés ont été réalisés auprès de cinq travailleurs. L’analyse a exposé des thèmes reliés à des facteurs personnels (connaissances) et à l’emploi (temps) freinant l’adoption de saines habitudes de vie. Les activités ont été retenues en fonction des mesures valorisées par les travailleurs comme moyens favorisant la prévention de l’hypertension artérielle. Les résultats font ressortir entre autres deux éléments importants retenus par les travailleurs soit : recevoir de l’enseignement de groupe sur la saine alimentation et des visites de professionnels de la santé en industrie. Cette recherche sur le processus d’implantation de programme préventif en HTA en industrie a aussi permis d’établir un pont entre le milieu clinique et le monde du travail en industrie.

Mots-clés : recherche-action, hypertension, prévention, travailleurs en industrie-habitudes de vie, stade de changement de comportement

Lien vers l'article (PDF) >

Article de recherche

La technologie utilisant les vidéovisites en néonatalogie : perceptions de parents ayant bénéficié de ce service et de professionnels de la santé impliqués

Nancy Leblanc, Marie-Pierre Gagnon, Marie Desmartis, Hugo Pollender, Patrick Daigneault, Céline Bergeron, Marie-Andrée Gignac, Marie-Hélène Marquis et Michèle Cabot

L’hospitalisation d’un nouveau-né à l’unité néonatale (UNN) pose des défis particuliers pour les familles vivant en région éloignée. Le projet du Centre hospitalier universitaire de Québec CHUQ sans frontières a vu le jour au Centre hospitalier de l’Université Laval, afin de permettre la communication par vidéovisites entre les membres de la famille qui résident à l’extérieur de la ville de Québec et leur nouveau-né prématuré séjournant à l’UNN. Cette étude qualitative de nature exploratoire visait à explorer les perceptions d’infirmières et d’autres professionnels de la santé impliqués dans le projet CHUQ sans frontières et celles de parents ayant bénéficié de ce service. Des entrevues semi-dirigées ont été réalisées avec 11 professionnels de la santé (neuf infirmières, un travailleur social et un médecin) et dix familles. Les professionnels de la santé ont bien intégré la technologie des vidéovisites dans leur pratique, principalement en raison des bénéfices qu’elles y voient pour les familles (garder contact avec le nouveau-né, sécuriser les parents, suivre l’évolution du nouveau-né et l’implication des parents dans les soins, etc.). Pour les parents, les vidéovisites ont permis notamment de renforcer le lien d’attachement avec leur enfant, de rapprocher la famille et de se rassurer quant à l’état de leur enfant. Les vidéovisites ont connu un succès tant auprès des professionnels de la santé que des familles et le développement de nouveaux services est en cours. D’autres recherches sont nécessaires afin de quantifier les effets de ce type de technologie auprès de diverses clientèles.

Mots-clés : vidéovisites, néonatalogie, prématurité, étude qualitative

Lien vers l'article (PDF) >

Revue des écrits

La réponse aux besoins de la famille dans un contexte de soins intensifs : une question d'intégration

Maya Torbey et Pilar Ramírez García

La famille auprès de la personne hospitalisée aux soins intensifs ressent le besoin d’être informée, de rester près de son proche et d’être rassurée. Le but de cet article est de mieux comprendre la façon de répondre aux besoins de la famille dans un contexte de soins intensifs et d’identifier des stratégies d’intervention efficaces. Pour ce faire, une révision intégrative des écrits inspirée de la méthode de Whittemore et Knafl, (2005) a été réalisée. Une recherche des écrits, en Medline, CINHAl et Cochrane, a été réalisée et 51 articles ont été retenus. Des données faisant référence aux interventions ont été extraites des articles et par la suite codées. Des matrices affichant les codes par catégorie ont été réalisées. Les matrices étaient itérativement révisées et comparées afin d’identifier les thèmes les plus importants et de faire émerger un modèle d’intégration. L’intégration de la famille aux soins est un processus qui débute par l’information, la proximité et le soutien à la famille afin de la rassurer et de faciliter l’adaptation de celle-ci à la situation de santé de son proche et à l'environnement particulier de l'unité de soins intensifs. Ce processus progresse vers la participation de la famille aux soins directs, l’élaboration du plan de soins et les prises de décision afin d’offrir des soins personnalisés et de qualité tant au patient qu'à sa famille.

Mots-clés : soins intensifs, besoins de la famille, intégration

Lien vers l'article (PDF) >

Article de recherche

L'application de l'approche milieu de vie en établissement d'hébergement de longue durée par les préposés aux bénéficiaires du point de vue des préposés, infirmières auxiliaires et infirmières

FranÇois Aubry, Yves Couturier et Frédéric Gilbert

Cet article recense les points de vue des préposés aux bénéficiaires, des infirmières auxiliaires et des infirmières sur l’application de l’approche milieu de vie par les préposés eux-mêmes dans les centres d’hébergement et de soins de longue durée (CHSLD) au Québec. Nous avons opté pour une méthodologie qualitative, et réalisé 30 entrevues semi-dirigées avec des préposés, six entrevues avec des infirmières auxiliaires et six entrevues avec des infirmières travaillant dans deux CHSLD différents. Les préposés disent devoir suivre la routine de travail collective qui leur permet de répondre à la charge de travail quotidienne, mais les empêche de mettre en œuvre correctement l’approche dans le cadre d’une relation de proximité avec le résident. Les autres intervenants, quant à eux, insistent sur le manque de motivation individuelle des préposés à dépasser ce carcan collectif. Nous montrons que la dimension collective du travail des préposés détient une valeur centrale dans le cadre de leur pratique. Elle leur permet, par l’usage de stratégies et de compétences collectives, de répondre à des objectifs contradictoires (qualité du travail versus charge de travail). En ce sens, les démarches d’application d’approche telle que l’approche milieu de vie devraient se baser sur l’existence de ce collectif de préposés pour mieux diffuser les innovations de pratiques. Cela favoriserait l’application des bonnes pratiques tout autant qu’une meilleure collaboration entre les préposés, infirmières auxiliaires et infirmières.

Mots-clés : approche milieu de vie, préposés aux bénéficiaires, CHSLD, infirmières auxiliaires, infirmières, collectif de travail

Lien vers l'article (PDF) >

Article de recherche

Efficacité d'une formation pour modifier les comportements de caring chez les infirmières en soins de longue durée

Chantal St-Pierre,  Josette Roussel, Mario Lepage et Tchouaket Nguemeleu

Le but du projet, réalisé dans le cadre d’une maîtrise en sciences infirmières, est de démontrer l’efficacité d’une formation pour modifier les comportements de caring chez les infirmières œuvrant auprès de patients en soins de longue durée. Un devis quasi expérimental avec pré et post-test permet de comparer les comportements de caring d’infirmières d’un groupe expérimental à ceux d’un groupe témoin mesurés à partir de l’Inventaire des comportements de caring. Les 28 infirmières du groupe expérimental recrutées par lettre ont assisté à un atelier portant sur le caring selon Watson. Elles ont rempli le questionnaire de l’Inventaire des comportements de caring avant l’atelier et une seconde fois trois mois après. Aux fins de comparaison, un groupe témoin composé de 20 infirmières a été recruté et a remplis le questionnaire à deux moments différents sans toutefois recevoir la formation. Les analyses non paramétriques ont montré qu’avant la formation le groupe expérimental et le groupe témoin étaient similaires en termes de comportement de caring. Cependant après la formation, des différences de comportement ont été observées entre les deux groupes. L’évolution du comportement de caring a été notée uniquement dans le groupe expérimental, plus précisément, pour les trois dimensions de respect envers les autres, de relation positive avec le patient, et de connaissance et habiletés professionnelles. Pour s’assurer d’une très grande efficacité de l’intervention, il serait judicieux d’assortir ce type d’atelier à d’autres stratégies pour bien ancrer les comportements de caring dans la pratique infirmière.

Mots-clés : caring, inventaire des comportements de caring, test paramétrique, test non paramétrique

Lien vers l'article (PDF)>

Analyse de concept

Définition opérationnelle de l’auto-efficacité selon la méthode de Walker et Avant dans le cadre de la formation en soins infirmiers

Isabelle Ledoux, Lise Talbot, Sylvie Jetté et Vincent Grenon

Le concept analysé est l’auto-efficacité, originalement défini par Bandura (1977b) comme la conviction d’une personne en sa capacité de réussir à manifester un comportement requis pour produire des résultats donnés [Traduction libre]. Largement répandu dans les domaines de l’éducation, de la psychologie cognitive et sportive, de la sociologie, de la santé ainsi que de l’orientation, ce concept a beaucoup évolué et les multiples utilisations rendent sa compréhension plus difficile (Bandura, 2007; Giroux et Lachance, 2008). Le but de cette analyse de concept est de développer une compréhension, plus opérationnelle, du concept auto-efficacité en contexte de simulation haute-fidélité dans la formation en soins infirmiers. Une recension des écrits a permis de réaliser une analyse en respectant les étapes proposées par les auteurs Walker et Avant (2005) telles que la définition d’attributs, l’identification des antécédents et des conséquents ainsi que la définition des référents empiriques en lien avec des instruments de mesure existants. Suite à cette analyse, nous proposons un tableau synthèse du concept « auto-efficacité » incluant la description du concept, des attributs, des antécédents et des conséquents.

Mots-clés : Auto-efficacité, simulation, formation, soins infirmiers

Lien vers l'article (PDF) >

Article clinique

Intervention de soutien auprès de parents lors du transfert de leur nouveau-né prématuré des soins intensifs aux soins intermédiaires néonatals

lauren Haughton, Marylin Aita, Marjolaine Héon, et Lyne St-Louis

Le transfert d’un nouveau-né prématuré hors des soins intensifs néonatals peut susciter de l'anxiété chez les parents. Cette forme d'anxiété est connue, dans les écrits, sous le terme d’« anxiété de transfert ». Par conséquent, les écrits suggèrent que la préparation des familles par la transmission d’informations verbales et écrites sur le transfert hors des soins intensifs et le nouvel environnement est une intervention qui s'est avérée être efficace pour réduire l'anxiété de transfert. Cet article décrit une intervention de soutien qui a été développée en collaboration avec des infirmières de néonatologie et des parents et mise à l’essai dans un centre hospitalier universitaire de la région de Montréal. Guidée par la théorie intermédiaire de la transition de Meleis, Sawyer, Im, Messias, et Schumacher (2000), cette intervention visait à réduire l’anxiété et à favoriser l’adaptation de parents lors du transfert de leur nouveau-né prématuré des soins intensifs néonatals aux soins intermédiaires. Les résultats suggèrent que l’intervention de soutien a aidé les parents à mieux s’adapter à la transition de milieu et à diminuer leur anxiété lors du transfert de leur enfant hors des soins intensifs néonatals. La nécessité d'évaluer formellement cette intervention et de conduire d'autres études sur l’impact des transitions auprès de la population néonatale est également démontrée.

Mots-clés : anxiété de transfert, intervention infirmière, théorie intermédiaire de la transition, adaptation, nouveau-né prématuré, soins intensifs néonatals

Lien vers l'article (PDF) >

Article clinique

L'espace de parole au service des collectifs de travail : pour un milieu plus satisfaisant chez les infirmières dispensant des soins à domicile

Diane Pomerleau, Marie Alderson et Sylvie décarie

L’amélioration des conditions de travail des infirmières devient un enjeu de plus en plus préoccupant dans les organisations de santé. Plusieurs éléments peuvent contribuer à la mise en œuvre et au maintien d’un environnement satisfaisant - ou plus satisfaisant - dans les milieux cliniques. Ainsi, une organisation de travail offrant du temps et un espace de parole à ces employés, infirmières en l’occurrence, constitue une avenue essentielle favorisant les échanges entre collègues de travail et contribuant à l’ébauche ou à l’essor d’un collectif de travail (Alderson, 2001, 2010). La psychodynamique du travail est retenue comme cadre de référence pour analyser les écrits traitant des aspects entourant le collectif de travail. Plus précisément, cette analyse s’est réalisée à la lumière des concepts suivant : l’identité (professionnelle), les sources de souffrance psychique au travail, les sources de plaisir au travail et les stratégies défensives. Une intervention visant le développement et la mise à l’essai d’un espace de parole auprès d’infirmières dispensant des soins à domicile a été réalisée. Les résultats de l’intervention soulignent les bienfaits de l’espace de parole : les infirmières ont verbalisé sur les différentes sources de souffrance et de plaisir dans le cadre de leur travail. L’espace de parole leur a permis de prendre un temps d’arrêt et de recul professionnel afin d’échanger sur divers sujets d’intérêt en lien avec le travail ce qui a amené un renforcement des liens entre les participantes tout en assurant un meilleur suivi du travail d’équipe.

Mots-clés : santé au travail, collectif de travail, soins à domicile, infirmières

Lien vers l'article (PDF) >

Article de recherche

Élaboration, validation et impact d'une formation interactive en cessation tabagique à l'intention du personnel infirmier

Mario Lepage, Lise Renaud et François CHampagne

Soutenir les personnes désirant cesser de fumer est l’une des interventions peu coûteuses et efficaces pour réduire la mortalité et la morbidité reliée au tabagisme. Or peu d’infirmières réalisent des interventions en cessation tabagique dans leurs pratiques cliniques en milieu hospitalier. Afin d’améliorer les pratiques cliniques, la formation interactive s’est démontrée efficace dans de nombreuses études. Le but de cet article est de décrire l’élaboration et la validation d’une formation interactive en cessation tabagique, d’évaluer la satisfaction de la formation, et de mesurer ces impacts sur les pratiques cliniques en cessation tabagique. La formation interactive a été créée en fonction du Plan québécois d’abandon du tabagisme (PQAT) et du contenu d’une formation offerte par l’Ordre des Infirmières et Infirmiers du Québec (OIIIQ). Sept experts ont validé cette formation en termes de contenu et de son interactivité. Au total, 65,7 % (136/207) des infirmières et infirmières auxiliaires de deux centres hospitaliers ont suivi l’une des 25 formations de 90 minutes offertes. Les participants ont évalué cette formation de façon très positive. La formation interactive de 90 minutes a été démontrée efficace pour modifier les pratiques cliniques en cessation tabagique et les infirmières se sont senties plus confiantes pour intervenir en cessation tabagique. En conclusion, le format interactif et court de cette formation a un potentiel d’implantation réel dans les milieux de soins afin de rejoindre le personnel infirmier

Mots-clés : Intervention éducative; cessation tabagique; formation interactive; infirmière

Lien vers l'article (PDF) >

Article clinique

Intervention éducationnelle de massage auprès de parents de nouveau-nés prématurés dans le but de favoriser leur sensibilité parentale

Audrey Larone Juneau, Marilyn Aita, Marjolaine Héon et Annie Lacroix

Le développement de la sensibilité parentale, qui est un élément central dans l’établissement du lien d’attachement parent-enfant, est influencé par de nombreux facteurs en néonatalogie. Selon les écrits scientifiques, le massage du nouveau-né prématuré par les parents les aiderait à améliorer leurs connaissances sur les comportements présentés par leur nouveau-né tout en favorisant le développement optimal de ces derniers (Ferber et al., 2005; Lappin & Kretschmer, 2005). Cet article clinique présente une intervention éducationnelle de massage auprès de parents de nouveau-nés prématurés ayant pour but d’évaluer cette intervention sur la sensibilité parentale, et ce, en se basant sur le modèle de l’attachement parents-enfant de Bell (2008). Dans le cadre de cette intervention clinique, cinq familles ont participé à une discussion sur les signes de stress et d’interaction chez le nouveau-né prématuré. Par la suite, une routine de massage comprenant six mouvements fut enseignée aux parents, qui ont ensuite donné un massage à leur nouveau-né tout en portant attention aux comportements démontrés par ces derniers. Des questionnaires et journaux de bord ont permis d’évaluer l’impact de cette intervention sur la sensibilité et la satisfaction parentales. Les résultats montrent que les parents qui ont reçu l’enseignement semblent avoir une plus grande connaissance des signes de stress et d’engagement de leur nouveau-né accompagnée d’un contact physique privilégié, d’une plus grande participation dans les soins et d’une capacité à identifier des bienfaits du massage pour eux-mêmes et leur nouveau-né.

Mots-clés : sensibilité parentale, massage, nouveau-né prématuré, néonatalogie, parents

Lien vers l'article (PDF) >