< Consulter l'index des articles

volume 5, numÉro 1 (2008)

L'infirmière clinicienne

Article méthodologique

Le devis constructiviste : une méthodologie de choix en sciences infirmières

Hélène Sylvain

Depuis quelque temps, la recherche qualitative fait une percée importante en sciences infirmières. En effet, ce type de recherche permet de mieux comprendre certains phénomènes complexes associés à l’être humain, à ses expériences de vie et à sa santé. La recherche qualitative n’est cependant pas monolithique et il importe de faire un choix qui convient à notre vision de la science, de la recherche et de nos sujets d’étude. L’auteure présente le devis de recherche qualitatif participatif, issu des travaux de Guba et Lincoln (1989), retenu pour son approche basée sur la négociation et sa méthodologie herméneutique/dialectique. Cet article décrit les bases de ce devis de recherche qui permet de s'intéresser à la perspective de différents acteurs impliqués dans une problématique de santé. L’auteure présente la philosophie, la méthode comme telle et son application dans divers projets de recherche. L’utilisation répétée dans divers contexte a permis l’appropriation de ce devis, issu du domaine de l’éducation, pour soutenir la recherche en sciences infirmières. Ce texte est aussi un appel à la discussion et à la réflexion méthodologique.

Mots-clés : recherche qualitative participative, constructivisme, phénoménologie,
herméneutisme, empowerment, sciences infirmières.

Lien vers l'article (PDF) >

Article clinique

Pratique avancée en gestion de la douleur chronique : exploration d’un modèle de rôle anglais en sciences infirmières

Marianik Boulard et Sylvie Le May

La douleur chronique est une problématique de santé complexe qui touche plus d’une personne sur cinq au Canada (Association québécoise de la douleur chronique, 2006). Les traitements offerts doivent être fondés sur des approches biopsychosociales dans un contexte interdisciplinaire puisque cette douleur est multifactorielle. Présentement, les services offerts au Québec dans les cliniques de la douleur sont fragmentés et se fondent principalement sur des approches biomédicales. Conséquemment, le rôle de l’infirmière clinicienne spécialisée (ICS) en gestion de la douleur chronique est à développer. Le rapport de l’Agence d’évaluation des technologies et des modes d’intervention en santé, rédigé en mai 2006, recommande une prise en charge plus efficace de la douleur chronique. Il préconise une approche interdisciplinaire dans laquelle l’infirmière pourrait prendre une place équivalente à celles des autres professionnels de la santé et définirait son rôle dans un système plus coordonné et intégré. Il existe certains pays, dont l’Angleterre, où se dessinent des pratiques infirmières exemplaires dans ce domaine. L’auteur principal a séjourné deux mois dans une clinique de douleur de Liverpool ce qui a favorisé sa compréhension du rôle de l’ICS en gestion de la douleur chronique. Le but de cet article est de décrire et de discuter du rôle de l’ICS en gestion de la douleur chronique selon une approche anglaise.

Mots-clés : douleur chronique, approche biopsychosociale, infirmière clinicienne spécialisée, interdisciplinarité, Angleterre.

Lien vers l'article (PDF) >

Article clinique

La santé du cœur des femmes de milieu défavorisé passe par l’appropriation de leur plein potentiel

Suzanne Gagné et Chantal Saint-Pierre

Selon la Fondation des maladies du cœur du Canada (2003), les maladies cardiovasculaires demeurent les principales causes de décès, tant chez l’homme (35 %) que chez la femme (37%). Le tabagisme, l’hypertension artérielle, l’augmentation des lipides sanguins, la sédentarité, l’obésité, la consommation d’alcool et le diabète en sont les principaux facteurs de risque. De plus, les personnes de milieux défavorisés sont considérées comme plus vulnérables parce que s’ajoutent pour elles d’autres facteurs de risque reconnus comme le faible niveau de scolarité, le faible revenu et le peu de maîtrise sur leur travail. L’intervention de ce projet, guidée par la théorie de la motivation vers un mieux-être par l’appropriation de son plein potentiel (Derenowski Fleury, 1991) décrit le processus d’intervention infirmière visant à susciter un changement de comportement en lien avec la santé du cœur auprès de femmes issues de milieux défavorisés. Les participantes ont été recrutées à l’intérieur d’un centre d’éducation aux adultes accueillant des femmes de milieux défavorisés. L’analyse des données provenant de journaux de bord, d’enregistrements audio de cinq rencontres intervenante/participantes et des notes ponctuelles de l’intervenante permet d’illustrer, selon les indices de Fleury (Derenowski, 1990), un processus d’appropriation d’un certain ou d’un plein potentiel de la part de 9 des 10 participantes. La théorie de Fleury (Derenowski Fleury,1991) offre donc un cadre intéressant aux infirmières en santé communautaire favorisant le changement et le maintien de comportements en matière de santé du cœur chez des personnes vulnérables.

Mots-clés : Santé du cœur, empowerment, soins infirmiers, santé communautaire

Lien vers l'article (PDF) >

Article de réflexion

Soutenir le développement de la pensée critique chez la nouvelle infirmière

Anne Choquette et Alain Legault

La pensée critique est essentielle à la pratique infirmière. Son développement est important dans le contexte actuel, étant donné la complexité des besoins des clients et des soins qui en découlent. Il apparaît tout particulièrement indispensable de soutenir le développement de la pensée critique de l’infirmière nouvellement diplômée. En effet, celle-ci est confrontée quotidiennement à une profusion d’informations qu’elle doit relier à des connaissances antérieures afin de comprendre les problèmes de santé de ses clients. Afin de clarifier le concept de pensée critique en soins infirmiers et de faire l’inventaire des stratégies de formation continue qui visent son développement, nous avons effectué une réflexion approfondie à l’aide d’une recension des écrits. L’analyse approfondie de 36 publications sur le sujet a permis d’identifier six stratégies de formation continue permettant de soutenir le développement de la pensée critique, soit le questionnement, le journal de bord, la cartographie, l’étude de cas, le groupe de réflexion et le club de lecture. Ces six stratégies ont été regroupées en trois niveaux en fonction du moment de leur utilisation et de la complexité de leur mise en œuvre. Le tableau 1 présente chacune des six stratégies, leurs impacts sur les différentes dimensions de la pensée critique et donne des indications concrètes sur la façon de les utiliser. Ces stratégies de formation continue orientent l’infirmière vers un processus d’apprentissage actif qui stimule le développement de la pensée critique et permet un rapport au savoir plus durable.  

Mots-clés : pensée critique, infirmière nouvellement diplômée, stratégies de formation continue.

Lien vers l'article (PDF) >

Revue critique des écrits

Mieux comprendre l’apprentissage du caring, une nécessité pour préserver l’approche humaniste au cœur des soins

Pawel Krol et Alain Legault

Au cours des 30 dernières années, la profession infirmière s'est grandement développée de même que les programmes de formation universitaires en sciences infirmières. Cette recension d’écrits s'intéresse aux phénomènes associés à l’enseignement et à l'apprentissage du caring chez les infirmières qui suivent une formation universitaire. Le caring est une philosophie humaniste de soin guidant la pratique infirmière (Boykin & Schoenhofer, 2001; Watson, 2006). D’ailleurs, une récente métasynthèse sur le caring (Finfgeld-Connett, 2007) spécifie que malgré la complexité du concept et l’existence de plusieurs définitions, le caring contribue au rétablissement de la santé ainsi qu’au bien-être des personnes soignées et des infirmières. Actuellement, plusieurs universités nord-américaines et européennes ont inclus le caring au cœur de leur curriculum de formation (Bevis & Watson, 2000). Ainsi, il apparaît que ce concept est central pour la discipline et qu’il s’avère pertinent de l’enseigner, le pratiquer et l’investiguer (Beck, 2001). Les écrits théoriques et empiriques sur l’enseignement et l’apprentissage du caring sont regroupés sous trois thèmes : 1) la relation de caring étudiante-enseignante ; 2) des méthodes pédagogiques contribuant à l’enseignement/apprentissage du caring et 3) un environnement de formation caring. Toutefois, l’ensemble des résultats sont isolés et ne fournissent qu’une compréhension partielle de l’enseignement et de l’apprentissage du caring. Ainsi, il apparaît essentiel de continuer à examiner de manière plus approfondie l’apprentissage du caring. Les enseignantes et cliniciennes pourront profiter de cette recension pour réfléchir sur les enjeux actuels, mais aussi s’inspirer des écrits recensés afin de mieux soutenir l’enseignement/apprentissage du caring.

Mots-clés : caring, étudiantes, enseignement, apprentissage, compétences

Lien vers l'article (PDF) >

Article de recherche

Processus de recherche d’aide de femmes atteintes du
syndrome du côlon irritable

Patricia Bourgault, Denise St-Cyr-Tribble, Ghislain Devroede et Serge Marchand

Des observations cliniques, appuyées par des écrits, permettent d’affirmer que la recherche d’aide est particulière chez les femmes aux prises avec un syndrome du côlon irritable (SCI). L’étude présentée avait pour but de modéliser le processus de recherche d’aide de femmes atteintes du syndrome du côlon irritable. Cette modélisation contribue à proposer des pistes d’interventions infirmières pour accompagner des femmes dans leur cheminement. Une approche qualitative de type théorisation ancrée a permis l’émergence d’une modélisation du processus de recherche d’aide comprenant trois catégories : le problème de santé, les caractéristiques personnelles et le processus de recherche d’aide. Les résultats de l’étude permettent de suggérer des pistes d’interventions infirmières (évaluation de la situation de santé, relation d’aide et enseignement) pour faciliter le processus de recherche d’aide chez cette clientèle. Également, ce modèle permet la poursuite de l’étude de ce concept dans le cadre d’autres situations de santé touchant les femmes, notamment la fibromyalgie.

Mots-clés : Recherche d’aide, théorisation ancrée, syndrome du côlon irritable, interventions infirmières

Lien vers l'article (PDF) >

Article de recherche

Évaluation d’une intervention infirmière téléphonique sur la douleur, le fonctionnement et la détresse émotionnelle suite à une chirurgie d’un jour chez les femmes atteintes d’un cancer du sein

Nicole Allard

Le but de cette étude était d’évaluer l’effet d’une intervention infirmière basée sur la théorie de l’auto-régulation : l’intervention sur le focus attentionnel, l’évaluation et la gestion des symptômes (FAEGS), afin d’aider les femmes atteintes d’un cancer du sein et ayant subi une chirurgie d’un jour, à mieux gérer leur douleur, leur niveau de fonctionnement et leur détresse émotionnelle. L’échantillon comprenait 117 patientes atteintes d’un cancer du sein et subissant une chirurgie d’un jour comme premier traitement. Toutes les participantes ont été interviewées à trois reprises (soit 2-3, 9-10 et 16-17 jours). Elles ont été réparties de façon aléatoire dans un groupe expérimental (n = 61) ou dans un groupe contrôle (n = 56) qui recevait les soins habituels. Les membres du groupe expérimental recevaient également les soins habituels en plus de l’intervention. Les résultats démontrent un effet positif statistiquement significatif au niveau de plusieurs variables : activités de la vie quotidienne, détresse émotionnelle, confusion et tension. Ces différences indiquent que l’intervention a atteint les résultats attendus au niveau du fonctionnement de l’intervention (FAEGS) en deux sessions, soit 3-4 jours et 10-11 jours après la chirurgie de la détresse émotionnelle. Cependant, aucune différence statistiquement significative n’a été démontrée au niveau de la gestion de la douleur. Les implications pour la pratique sont ensuite discutées.

Mots-clés : cancer du sein, chirurgie d’un jour, symptomatologie

Lien vers l'article (PDF) >

Revue critique

Facteurs influençant une saine alimentation chez des adolescents : revue de littérature destinée à l’infirmière en milieu scolaire

Danielle Boucher et Françoise Côté

Certaines habitudes alimentaires des adolescents sont associées à une augmentation inquiétante de l’excès de poids, du nombre de cas d’obésité et du développement de maladies chroniques. Ce phénomène est maintenant considéré comme un problème majeur en santé publique. En promotion de la santé, des modèles écologiques ont été développés pour illustrer la manière dont les caractéristiques personnelles, interpersonnelles, institutionnelles, communautaires et politiques peuvent influencer les comportements. Nous avons utilisé ce modèle pour revoir les facteurs d’influence d’une saine alimentation chez des adolescents de 12 à 18 ans vivant dans des pays industrialisés. Nous avons identifié dans la littérature scientifique des facteurs individuels tels que les connaissances, l’attitude et les croyances, des facteurs interpersonnels tels que la famille et les pairs et des facteurs institutionnels tels que l’école qui peuvent influencer les choix alimentaires des adolescents. La connaissance de ces facteurs peut constituer un préalable lors du choix d’interventions pertinentes ciblant un changement de comportement et permettre ainsi aux infirmières, notamment celles œuvrant en milieu scolaire, d’intervenir plus efficacement auprès des jeunes. Les futures interventions pour promouvoir une saine alimentation pourraient donc cibler ces différents niveaux écologiques et prendre en compte leurs interactions. Le but du présent article est de faire le point sur l’état des connaissances concernant les facteurs qui influencent une saine alimentation chez les adolescents de 12 à 18 ans par le biais d’une revue de littérature dans ce domaine. 

Mots-clés : Facteurs d’influence, saine alimentation, adolescents, modèle écologique.

Lien vers l'article (PDF) >