< Voir le numéro actuel

Volume 16 numéro 1 (2019)

L'infirmière clinicienne

Article de recherche

Effets de la distraction par le clown thérapeutique sur la douleur et l'anxiété d'enfants lors de la vaccination : une étude pilote

Patricia Laforce, Pilar Ramirez-Garcia et Sylvie Le May

Introduction : La distraction par le clown thérapeutique est une intervention prometteuse pour diminuer la douleur et l’anxiété procédurales, mais aucune étude n’a été réalisée en contexte de vaccination. Objectifs : Évaluer la faisabilité, l’acceptabilité et les effets préliminaires de cette intervention sur la douleur et l’anxiété d’enfants et l’anxiété des parents et de l’infirmier lors de la vaccination. Méthode : Une étude pilote à devis expérimental avec deux groupes, clown thérapeutique (CT) et soins usuels (SU) a été réalisée. Le nombre d’enfants rencontrés et ayant participé à l’étude a été documenté et l’acceptabilité de l’intervention a été évaluée par les parents et l’infirmier. La douleur des enfants a été évaluée à l’aide de l’échelle Face, Legs, Activity, Cry, Consolability (FLACC) et l’anxiété avec l’échelle visuelle analogue (VAS). Résultats : Au total, 24 enfants de 2 à 17 ans, leur parent et un infirmier ont participé à l’étude. Toutes les familles d’enfants éligibles approchées ont accepté de participer. De plus, les résultats préliminaires montrent qu’autant la douleur (CT médiane=1 et écart IQ=1,5 vs SU médiane=2,5 et écart IQ=2,5) que l’anxiété (CT médiane=1 et écart IQ=0,5 vs SU médiane=4 et écart IQ=2) étaient inférieures chez les enfants du CT, ainsi que chez leur parent (CT médiane=0 et écart IQ=0 vs SU médiane=2 et écart IQ=4,5). Conclusions : La distraction par le clown thérapeutique est une intervention faisable et acceptable qui semble contribuer à diminuer la douleur et l’anxiété d’enfants ainsi que l’anxiété de leur parent lors de la vaccination de l’enfant.

Abstract

 

Effects of therapeutic clown distraction on children’s pain and anxiety during vaccination: A pilot study

 

Introduction: Distraction by a therapeutic clown is a promising intervention in procedural pain and anxiety management, but no study has been done in the context of vaccination. Objectives: To evaluate the feasibility, acceptability and the preliminary effects of this intervention on children's pain and anxiety and parents’ and nurse's anxiety when vaccinating children. Methods: An experimental pilot study with two groups, therapeutic clown (TC) and usual care (UC) was conducted. The number of children who participated in the study was documented and the acceptability of the intervention was assessed by parents and the nurse. Children's pain was assessed using the Face, Legs, Activity, Cry, Consolability (FLACC) tool and anxiety with the Visual Analog Scale (VAS). Results: A total of 24 children aged 2 to 17, their parent and a nurse participated to the study. All eligible families approached agreed to participate to the study. Results showed that both pain (median TC = 1 and IQ = 1.5 vs median UC = 2.5 and IQ = 2.5) and anxiety (median TC = 1 and difference IQ = 0.5 vs median UC = 4 and IQ = 2) scores were lower in children in the TC group, as well as for their parent (median TC = 0 and IQ = 0 vs median UC = 2 and IQ = 4, 5). Conclusions: Distraction by a therapeutic clown is a feasible and acceptable intervention within the context of vaccination that appears to help decrease pain and anxiety of children as well as anxiety of their parent.

Mots-clés : Douleur procédurale, anxiété, vaccination, clown thérapeutique, enfants

Lien vers l'article (PDF) >

Article de recherche

La rétention et l'intention de quitter des infirmières au bloc opératoire

Karine Laflamme, Annette Leibing et Mélanie Lavoie-Tremblay

Problématique. La rétention infirmière dans les blocs opératoires est un problème important, autant au Québec qu’à l’international. Toutefois, ce même problème persiste malgré le fait que plusieurs facteurs organisationnels et individuels soient connus. Au Québec, l’accès à la chirurgie et la réduction des temps d’attente sont prioritaires pour le ministère de la Santé et des Services sociaux, et la formation des nouvelles infirmières est un parcours long et coûteux pour les hôpitaux. But. Le but de cet article est d’explorer la perception des infirmières sur la rétention et l’intention de quitter au bloc opératoire. Méthode. Une ethnographie focalisée a été réalisée à l’automne 2017 dans un hôpital universitaire situé dans un centre urbain québécois au Canada. Onze entrevues (n=11) semi-structurées avec des infirmières ainsi que six jours d’observation ont été effectués. Des conversations informelles et des notes de terrain ont complété la collecte de données et une analyse thématique a été réalisée. Résultats. Cinq thèmes ont émergé, soit la rétention des nouvelles infirmières, les départs associés au roulement normal, le cercle vicieux de la pénurie, le partage de la réalité et les déterminants favorisant la rétention. Discussion et retombées. Cette recherche a rendu possible la confirmation de plusieurs données du cadre de référence de Tourangeau et al. (2010). L’ethnographie focalisée a permis d’approfondir le contexte particulier du bloc opératoire et trois nouveautés sont ressorties en dehors de ce cadre de référence : la présence de comportements perturbateurs, la nécessité d’améliorer le partage de la réalité et le besoin d’amélioration de la communication. Des recommandations liées à ces enjeux ont été émises.

Abstract

 

Retention and intent to leave of nurses in the operating room

 

Problematic. Nurse retention in operating rooms is a problem in Quebec and around the world that persists despite well-established organizational and individual factors. Diminished surgical wait times and operating room access are preoccupations for the Quebec ministère de la Santé et des Services sociaux, while training new nurses is costly and time consuming for health institutions. Aim. This article aims to explore nurses’ perception of retention and the causes influencing nurses’ intent to leave. Methodology. A focused ethnography was carried out in fall 2017 in a university hospital in an urban center in Quebec, Canada. Eleven semi-structured interviews (n=11) were conducted with nurses, along with six days of on-site observation. Informal conversations and field notes completed the data collection, after which a thematic analysis was conducted. Results. Five themes emerged. These were new-nurse retention, usual turnover, the vicious cycle of shortage, the reality of shared responsibility, and determinants favouring retention. Discussion. This study confirms many determinants from the Tourangeau et al. (2010) reference framework. This focused ethnography shed light on the specific setting of operating rooms, and brought three new elements to its framework: disruptive behaviour, the improvement of reality sharing, and better communication. Recommendations have been submitted based on these findings.

Mots-clés : rétention d'infirmières, salle d'opération, intention de quitter, ethnographie

Lien vers l'article (PDF) >

Article de recherche

Intégration de l'approche palliative à l'unité de soins intensifs (USI) : étude qualitative des besoins et solutions de l'équipe

Diane Guay, cécile Michaud et Luc Mathieu

Résumé

Problématique. L’approche palliative intégrée constitue désormais une composante essentielle des soins intensifs. Si les obstacles et conditions facilitant l’intégration de cette approche ont été identifiés, les besoins des soignants sont moins connus. But. Comprendre la situation actuelle, identifier les besoins et solutions afin de développer dans une phase subséquente, une intervention visant à intégrer l’approche palliative à l’unité des soins intensifs (USI). Méthode. Un devis de recherche-action a été retenu pour cette étude réalisée auprès de 17 membres de l’équipe soignante d’une USI québécoise. Des entrevues individuelles, dont les déclencheurs étaient des situations cliniques, illustrant des conditions facilitant l’intégration de l’approche palliative à l’USI, ont été utilisées comme principal outil de collecte. Résultats. Parmi les besoins et solutions à privilégier soulignons que le développement d’une culture palliative interne, l’identification de la clientèle cible, la mise en place d’une activité de formation collective et des moments d’échange faciliterait la vision commune. De son côté, l’adoption d’un processus de décision concertée serait favorisée par un fonctionnement interdisciplinaire, le rehaussement du rôle de l’infirmière et de la documentation. Finalement, un environnement propice serait créé par l’humanisation de l’environnement de soins, le maintien des tournées médicales, des changements à l’organisation des soins et l’offre de ressources. Retombées. Par son processus inductif, cette étude permet de guider le développement d’une intervention à plusieurs composantes, susceptibles d’atténuer les obstacles et de répondre aux besoins locaux, puisqu’elles ont été générées par les acteurs terrain locaux eux-mêmes.

  

Abstract 

Integrating palliative approach in the intensive care unit (ICU): A qualitative study of the team's needs and solutions  

Introduction: The integration of a palliative approach is now recognized as an essential component of intensive care unit (ICU). While the barriers and facilitators have been identified, the needs of caregivers are less well known. Objectives: To understand the current situation, to identify needs and solutions in order to develop an intervention to integrate the palliative approach in ICU. Method: An action research inquiry was chosen for this study. 17 members of an ICU health care team in Quebec were recruited. Real life clinical situations, illustrating facilitating conditions to integrate a palliative approach into the ICU, were used as the primary collection tool for the individual interviews. Results: The adoption of an integrative palliative care model, locally defined triggers to identify patients needing palliative care, collective educational activity and a unit-based support system are among the needs and solutions identified by the ICU team to promote a common vision. The adoption of an interdisciplinary team approach, an enhanced role of the nurses and increase quality of documentation, are considered among the strategies likely improved to collaborative decision-making process. Finally, creating a caring physical and organisational environment, maintaining physician’s rounds and providing support and resources to grieving relatives are suggested. Conclusion: Through its inductive process, this study offers a precious guide to develop a multi-component intervention that can reduce barriers and meet local needs, as they were generated by local actors themselves.

Keywords: Needs analysis study, palliative approach, end of life, care intensive care.

Mots-clés : Étude de besoins, approche palliative, fin de vie, soins intensifs

Lien vers l'article (PDF)>